Drapeaux de la ville (Les), Dernière saison (La)
Titre volume  Le Pain noir N°3-4
Auteurs   Clancier, Georges-emmanuel (Auteur)
Editeur   France Loisirs
Année Edition   1992
Collation   572 p.
Format   25 cm
ISBN   978-2-7242-6715-0
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Saint Fargeau 0002050344 R 3-4 CLAAdulte / Roman AdulteDisponible
Résumé : Tome 3 : Les Drapeaux de la ville La naissance de Frédéric, fruit de ses amours coupables et éphémères avec le riche Xavier Desjarrige, a jeté Catherine Charron dans le désarroi. Pour fuir le mépris et la méchanceté des " honnêtes gens" et donner à l'enfant une chance d'échapper à la malédiction qui poursuit les habitants de la maison-des-prés, les Charron s'installent à Limoges où Aurélien, l'ami fidèle et tendre des mauvais jours, rejoint Catherine pour l'épouser. Mais ce bonheur, bâti sur trop de peines et d'humiliations, est fragile et menacé: par les grèves des porcelainiers, réprimées sans pitié; par l'orgueil blessé de l'enfant sans père- et plus encore pour Catherine par la nostalgie des années où l'amour n'était pas cette tendresse quotidienne sans surprise mais l'attente tourmentée d'un autre… Tomme 4 : La Dernière saison Pour la famille Charron le combat quotidien contre la faim et la misère est terminé, mais d'autres luttes plus terribles menacent les hommes. L'aube du XXe siècle n'a pas tenu ses promesses de liberté et de justice pour les porcelainiers. 1905 : la révolte gronde chez les jeunes syndicalistes et le sang coule sur les pavés de Limoges. 1914 : les hommes partent à la guerre pour en revenir mutilés dans leur chair et blessés dans leur âme. Il y aura d'autres grèves, d'autres guerres, mais pour Catherine, après la mort d'Aurélien, son compagnon de toujours et son époux, après le départ de Frédéric, devenu le maître des ouvriers, lui le fils de l'ouvrière trop souvent humiliée, après la souffrance et le désenchantement, c'est le temps de la sérénité et des souvenirs.

Commentaires

Suite de la série Vie de la campagne dans les années 1870 vue à travers les yeux d'une fillette. Plongé dans un univers qu'on ne connait plus dont on retrouve quelques échos parfois de nos jours…
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire